Naviguer sur postshop.ch

Enveloppe du jour d'émission «Inventions suisses - Fermeture auto-agrippante»

Qui l’a inventée? Dans les années 1940, alors qu’il se promène dans la nature, l’ingénieur vaudois George de Mestral constate qu’une plante reste accrochée à ses vêtements. De là lui viendra l’idée de la fermeture auto-agrippante – une invention qui a simplifié la vie, y compris dans l’espace. Si quelqu’un a pu mesurer tout le sens de l’expression «coller au corps», c’est bien George de Mestral: de retour d’une partie de chasse, il s’aperçoit que de petites boules vertes sont restées accrochées à son pantalon, ainsi qu’aux poils de son chien. Elles proviennent de la bardane, une plante au pouvoir adhésif, qui va inspirer cet ingénieur de métier: l’observant au microscope, il constate qu’elle possède de minuscules crochets élastiques et décide d’exploiter ce principe pour mettre au point une nouvelle fermeture textile. Après des mois de labeur, il tient son invention: une bande dotée de crochets et une autre avec des boucles qui vient s’y appliquer. La fermeture auto-agrippante est née. En 1951, George de Mestral dépose une demande de brevet, qu’il obtient trois ans après. Le succès commercial ne viendra toutefois que bien plus tard quand, en 1969, le monde entier suivra en direct l’événement exceptionnel du premier alunissage, avec des astronautes équipés d’une combinaison à fermetures auto-agrippantes et de la fameuse «montre lunaire» Omega, dotée d’un même dispositif. Pour le motif du bloc spécial, c’est un usage un peu plus courant, mais non moins pratique, de cette invention qui a été choisi: la fermeture de chaussures pour enfant qui, grâce à elle, sont faciles à mettre et à enlever. La nature en tant que source d’inspiration est évoquée sur la marge droite du timbre, avec une représentation schématique de la bardane. Troisième volet de la série sur les inventions suisses, le bloc spécial incarne aussi l’innovation en arborant un petit morceau de fermeture auto-agrippante. Scratch, scratch! À noter que la technique à boucles et crochets a valu à George de Mestral un autre coup de génie: l’invention du bigoudi.
Numèro d'article557380
EAN7640489018528
Numèro d'article alternatifA473701
Date de parution07.09.2023
Philatélie
Type de collage Non autocollant
Sujet Inventions suisses
Thèmes Technique et sciences
Oblitération Non oblitéré
Dimensions
Format E6
Nouveau

Enveloppe du jour d'émission (FDC) sans timbre E6

Autres produits sur Inventions suisses

CHF 1.00

Livraison: Dans le monde entier (voir les exceptions)

Livraison dans un délai de 1 à 2 jours ouvrables

Pied de page